En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

POURQUOI L'E.M.D.R. N'EST PAS UNE THÉRAPIE COMME LES AUTRES? Points de comparaison

PSYCHOTHERAPIES CLASSIQUES E.M.D.R.
Moyen : la parole, d’ailleurs les psychologues sommes connus pour cela. « Tu as besoin de parler…
tu devrais aller voir une psychologue ».
Moyen : la parole plus une stimulation bilatérale alternée, gauche-droite du corps, visuelle, auditive ou tactile.
Les séances se déroulent en alternant la stimulation et les échanges verbaux.
 La personne reste très présente et consciente, contrairement à l'hypnose. 
On travaille avec les pensées, les idées. La parole sollicite le cerveau cortical, siège de la parole et de la pensée, le néocortex.
Impossibilité de verbalisation pour les bébés ou pour les enfants en bas âge.
On travaille à trois niveaux : le lien entre les pensées, les émotions et les ressentis corporels.
On sollicite le cerveau émotionnel.
Les émotions sont liées directement au corps : l’angoisse, la peur, tristesse, colère sont accompagnées de ressenties physiques (boule au ventre, la gorge serrée, les mains transpirantes, la tachycardie, etc.)
C’est un va-et-vient entre l’émotion, le corps et la raison.
Bien entendu, c’est ce que l’on traite.
Possibilité de traitement pour les bébés ou enfants en présence des parents.
La parole seule n’est pas suffisante, car elle-même peut nous amener des résistances pour tout exprimer et nous dévier de l’essentiel. La stimulation bilatérale alternée aide à rentrer plus rapidement au cœur du problème qu’occasionne la souffrance.
Aller mieux peut nous demander beaucoup plus de temps. Le processus de guérison est plus lent. Les résultats d’amélioration et de guérison sont très rapidement constatés.
Le résultat, n’est pas l’oubli des événements vécus, mais le détachement émotionnel.